C’est en parlant du pouvoir de la vulnérabilité qu’un soir avec des amis, nous avons aussi parlé de l’authenticité. On est vulnérable quand on est authentique.

Bref Solene, je fais un raccourci, je ne vais pas débattre sur ce sujet ni développer davantage cette pensée car ce qui m’intéresse est de parler de l’authentique !

Coïncidence la même semaine, je tombe sur un article du PETIT JOURNAL du Brésil, je cite : ‘’d’une bloggeuse lifestyle qui nous livre ses premières impressions et recommandations da Cidade maravilhosa’’.

Une bloggeuse fraichement installée à Rio donc, nous donnait ses bons plans !

A priori cela semble intéressant, je m’empresse vite de lire l’article pensant trouver des plans nouveaux et sympas, vue que la minette est bloggeuse lifestyle comprendre mode, déco, sorties, voyage… bref des trucs ''tendance'' !

Bons plans que dalle ! Des bons plans à 2 balles que l’on peut trouver dans n’importe quel guide à 2 balles aussi !  

‘’La plage de Copacabana est bien plus belle et plus calme que celle d’Ipanema, les produits Granado sont supers, le quartier Santa Teresa est top….’’ Pffff 

Elle n’a quand même pas osé : ‘’ J’ai déniché une sandale incroyable …. des HAVAIANAS ‘’ !

Je poursuis pourtant cette lecture déprimante car je suis pugnace, sait-on jamais je vais trouver un truc que je ne connais pas encore elle est ‘’lifestyle’’ quand même, et ma stupéfaction fut à son comble lorsque la bloggeuse nous livre sa plus merveilleuse des merveilleuses impressions :

‘’ J'aimerais vivre dans une favela, c’est tellement plus authentique !’’

Mais authentique comment ? Comme on dirait d’un saucisson du Béarn ou d’un foie gras des Landes ou d’un koui-amann de Plouballay peut-être ? Une spécialité de la région ?

Les favelas c’est authentique !

Eh bien en voilà une belle authentique truffe ! Encore une bobo qui pense que vivre dans une favela c’est super branché ! Mouais si on veut par beau temps et si pacifiée alors !

Dire que les favelas c’est authentique c’est dingue quand même !

Ailleurs à Rio c’est comment alors ? Surfait, bourgeois, superficiel…

Faut-il être pauvre pour être authentique ? J’ai du mal à comprendre !

Que c’est drôle quand même, c’est comme si une bloggeuse brésilienne débarquait à Paris et rêvait de vivre dans les HLM du 93, c’est tellement authentique n’est-ce pas !

Authentique une favela ? Authentique la connerie c’est clair :-)