Boire et courir ça fonctionne ? C’est ce que j’ai voulu démontrer ! Ben oui Solène pour toi une bretonne, pas besoin de démonstration, une pure perte de temps ! Tu bois et tu cours et tout va bien !

Disons que pour une gersoise ce n’est pas tout à fait pareil !  On a moins de résistance ou de capacité à récupérer ou un manque d’entrainement coté bouteille j’entends !

Ce sujet je l’ai déjà abordé et ma conclusion est sans appel :  quand je bois,  je cours comme une chèvre !

Mais je devrais parler au passé car plus le temps passe à Rio et mieux je m’adapte…… à la caipi ! Qu’est-ce que tu veux Solène j’ai toujours eu une grande capacité d’adaptation !

Pfff une véritable addiction en fait ! C’est tellement bon ce petit coquetel que je deviens une super experte ! Tiens, je pense même à me reconvertir enfin à me reconvertir de rien du tout je ne travaille plus, disons plutôt à me qualifier, à devenir une pro, une sorte d’œnologue de la cachaça !

Quand je commande ma caipi, je demande une vieille cachaça toujours la meilleure (je les connais toutes) avec peu de sucre et suffisamment de cachaça sinon c’est de la limonade !

Alors je varie mes plaisirs : caipi fruit de la passion ou fraise ou kiwi ou cajou ou bien encore la version classique au citron vert ! Une pure merveille !

Ça donne envie n’est-ce pas Solène ? Reviens et tu verras mes progrès !

Bon le truc à savoir quand même pour ne pas passer pour une gringa à 2 euros, c’est qu’il ne faut pas en boire plus de 3 ! A la 4eme il y a un truc qui se passe dans ta tête et dans ton corps, tu es foutue ! Bonne pour une journée couchée à cuver ta cachaça et prier pour que personne ne se souvienne de ce que tu as pu raconter au caipi man !

Bref la caipi c’est mortel et j’ai décidé depuis l’année dernière de ne plus m’en priver voilà tout ! Et donc je bois et je cours, un article sur les fêtards coureurs qui performaient me confortant dans cette idée !

Aussi lorsque Manue et Marie sont venues me voir à Rio, bien que préparant un 10km et un semi-marathon, j’ai continué à me délecter de mon merveilleux breuvage brésilien ! S’il existe des coureurs fêtards et performants alors pourquoi pas moi après tout ! Cette expectative me convenait parfaitement !

J’ai donc bu mes caipi et couru mon 10 km et c’est vrai que j’ai performé bon sang ! OBA OBA OBA ! Je n’ai jamais couru aussi vite sur un 10km, ça marche donc !

OBA OBA OBA que dalle, j’ai couru vite oui mais j’ai raté l’arrivée et couru 500m de plus et demandé mon chemin à 3 personnes pour terminer ma course ! 

La honte !

Alors peut-on boire et bien courir ?  La réponse est oui mais on n’est pas certain de franchir la ligne d’arriver tout de suite !

Pour le semi alors ? mon caipi man m’a conseillée de lâcher l’affaire. A la 3eme j’ai décidé de l’écouter !!! OBA OBA OBA